Top 5 : Lectures pour hamac

Publié par Nathalie, le 5 juillet 2017
À lire dans le hamac pendant les vacances

Crédit photo: À la Petite Scène via VisualHunt.com / CC BY

Imaginez : l’ombre rafraîchissante d’arbres matures, un hamac qui se balance lentement, une boisson désaltérante à portée de main, vous et un bon livre. Le bonheur, rien de moins! Voici mes suggestions de lectures à faire dans le hamac cet été.

La femme qui fuit, Anaïs Barbeau-Lavalette

De loin le meilleur livre que j’ai lu dans la dernière année, tous genres confondus (je sais, j’étais un peu en retard!). Écrit à la deuxième personne du singulier (tu) sans être toutefois accusateur, on y sent bien un peu de ressentiment lié à l’abandon, mais c’est surtout dans un voyage au cœur de l’histoire de sa grand-mère qu’on accompagne l’auteure. Un livre qui se dévore en quelques heures ou qui se savoure lentement. Une lecture définitivement marquante.

Six degrés de liberté, Nicolas Dickner

Embarquez-vous à bord du Papa Zoulou en compagnie de l’héroïne Lisa Routhier-Savoie et parcourez le monde sans vous arrêter dans ce conteneur que jamais personne ne peut arrêter. Douce folie des personnages et histoire pas banale du tout à savourer pour voyager sans quitter son hamac.

Le plongeur, Stéphane Larue

Ce roman m’a ramenée à mes belles années passées en restauration : j’entendais le bruit de la vaisselle qui s’entrechoque et sentais la moiteur de la plonge. Il faut une maîtrise certaine des mots pour arriver à nous faire ressentir l’ambiance survoltée d’une cuisine, la chaleur poisseuse, les odeurs de restes de nourritures et d’humidité de la plonge. Il faut aussi beaucoup de doigté pour nous faire ressentir ce que le jeune narrateur vit quand il est confronté à son pire démon : le jeu.

Sur la 132, Gabriel Anctil

Montez avec Théo et suivez-le jusqu’à Trois-Pistoles qui n’est pas le bout de son escapade, mais plutôt le début d’un voyage à la rencontre de lui-même. Cette petite brique de 500 pages se lit lentement, au même rythme que l’on vit à la campagne. Il demande qu’on prenne le temps de s’imprégner de ses personnages, de leurs histoires, de leur mode de vie. À lire lentement, un verre de rosé à la main.

La bibliothèque des cœurs cabossés, Katarina Bivald

Un livre qui parle de livres. Un livre qui parle de gens qui découvrent la lecture. Mais avant tout, c’est une histoire légère bâtie autour de personnages auxquels on finit par s’attacher. Une lecture tout estivale qui ne vous prendra pas la tête.

Vous n’aurez pas assez de cinq livres pour remplir tout votre été? Je comprends! Allez jeter un coup d’œil à mes suggestions de lecture d’amour… que ce soit la Saint-Valentin ou non, l’amour c’est toujours agréable!

Bonne lecture!