Vocabulaire du golf : mythes et origines

Publié par Nathalie, le 13 juillet 2017
Vocabulaire du golf

Photo via Visualhunt.com

Golf, acronyme de Gentlemen Only Ladies Forbidden : vraiment?

Il est temps de mettre les choses au clair! L’explication voulant que le mot « golf » soit l’acronyme de Gentlemen Only Ladies Forbidden est à reléguer aux oubliettes! Il s’agirait d’une blague que beaucoup ont prise au pied de la lettre. Cela étant dit, l’origine du mot « golf » n’est pas très claire. Il viendrait des Pays-Bas où se pratiquait un jeu appelé colf (colf est un dérivé du mot allemand kolbe signifiant bâton). Le mot a subi quelques variantes au fil des ans et aurait été vu sous la forme gouff avant de devenir « golf ».

L’oiselet, l’aigle et l’albatros : pourquoi le golf est-il si associé aux noms d’oiseaux?

Définissons tout d’abord le par ou la normale en français. Il tirerait son origine du monde de la bourse où une action peut être au-dessus ou au-dessous de sa valeur au pair, qui se dit par en anglais ou, en d’autres mots, de sa valeur normale.

Nous sommes donc loin des oiseaux me direz-vous. Attendez, j’y arrive! Au 19e siècle, le mot « bird », soit oiseau, était utilisé en argot américain pour décrire quelque chose de bien. Il était un peu l’équivalent du terme « cool » d’aujourd’hui. Ainsi, quand un golfeur réussissait un trou avec un coup de moins que la normale, c’était bird, donc cool, et s’en est suivi l’utilisation de birdie ou oiselet.

Le ton était donné pour la suite. L’aigle (eagle) est un oiseau de plus grande envergure donc il devait donner son nom à un exploit plus grand soit deux coups sous la normale. Et vous saisissez la suite : un albatros (albatros ou double eagle en anglais) est un oiseau encore plus grand donc caractérise un exploit encore plus flamboyant soit un trou réussi en trois coups sous la normale.

Saviez-vous qu’il existe aussi des termes pour des coups, disons, irréalisables?

  • Condor : trou d’un coup sur une normale 5
  • Autruche : trou d’un coup sur une normale 6
  • Phénix : trou d’un coup sur une normale 7

 

Faire un boguey ou golf : un nom tiré de la fiction

Quand vous réalisez au boguey (ou bogey en anglais), vous avez réussi un trou avec un coup de plus que la normale. Ce terme est issu du résultat anticipé d’un joueur fictif nommé Colonel Bogey. Cette idée vient de Hugh Rothertham du club de golf Coventry et du Dr Thomas Browne de Great Yarmouth et date de 1890. Ce fameux Colonel Bogey était plutôt habile au golf jouant habituellement 4 sur les longues normales de 3 et 5 sur les longues normales de 4 alors que sur tous les autres types de normales, son score était parfait.

D’où vient l’expression « Fore! » au golf?

  • Il y aurait plus d’une origine à l’utilisation du terme « Fore! » crié bien fort pour aviser de l’arrivée de votre balle :
  • Acronyme de Falling Object Returning to Earth;
  • Abréviation de « Forecaddie » qui est un pisteur devant marquer l’emplacement des balles lors d’un tournoi. Ce cri servirait à lui dire de bien suivre la balle des yeux pour faciliter sa recherche si celle-ci se retrouve hors de l’allée;
  • Dérivation de l’expression militaire « Beware before » servant à aviser les soldats en première ligne de s’agenouiller pour permettre à ceux derrière eux de faire feu.

 

Le caddy : le meilleur ami du golfeur!

Le caddy, qu’on doit appeler cadet ou cadette en français, est sans contredit le compagnon indispensable du golfeur qui peut, outre transporter ses bâtons, lui donner quelques conseils sur le parcours ou le tenir au courant de la météo. Ce terme tirerait son origine de Marie, reine d’Écosse. Ayant grandi en France, elle était habituée aux cadets militaires qui portaient les clubs de golf pour la famille royale. Elle aurait rapporté cette coutume en Écosse où le terme fut traduit par « caddy ». Une autre explication circule toutefois avançant que le mot pourrait provenir du terme gallois « cad » utilisé pour désigner une bataille ou une mise à l’épreuve.

Vocabulaire du golf : quelques traductions

Comme c’est le cas pour la plupart des sports, nous utilisons fréquemment le vocabulaire anglais pour en parler. Voici donc quelques traductions, parce que le français aussi c’est beau!

  • cart : voiturette
  • club : bâton
  • driver : bois no 1
  • driving range : terrain d’exercice
  • fade : léger crochet extérieur
  • fairway : allée
  • foursome : quatuor
  • green : vert
  • hook : crochet intérieur
  • marshal : patrouilleur, patrouilleuse
  • pitching wedge : cocheur d’allée
  • pro shop : boutique du pro
  • putt : coup roulé
  • putter : fer droit
  • sand wedge : cocheur de sable
  • shotgun start : départs simultanés
  • slice : crochet extérieur
  • swing : élan
  • tee : té
  • threesome : trio

https://www.oqlf.gouv.qc.ca/ressources/bibliotheque/dictionnaires/golf_2005.pdf

https://fr.wikipedia.org/wiki/Golf

http://www.golfeur.qc.ca/histo/gh_04_evparc.htm

http://www.pourquois.com/francais/pourquoi-birdie-eagle-albatros-golf.html

http://www.golfeur.qc.ca/faq/08_term/gdfaq08q05.htm

http://www.golfeur.qc.ca/histo/gh_04_evparc.htm

http://golfeur.qc.ca/faq/08_term/gdfaq08q06.htm